• encre sur papier de coupe marouflé sur toile 153 x 100 cm

ENCRES

 

En 1961, après vingt et un jours passés dans le coma, Jean Raine perd la perception des couleurs. Il commence alors une série d'encres noires sur un papier jaune clair très fin ("papier de coupe") dans lesquelles il met en scène des personnages anthropomorphes et zoomorphes, parfois hybrides, "les monstres naturels qui peuplent son esprit", selon son ami Marcel Broodthaers.


 

Voir la biographie de Jean Raine

Jean Raine dans les collections publiques

 

Réduire

Lire la suite

Fiche de l'artiste

Autres oeuvres

Imprimer


Autres oeuvres de cet artiste